Votre coach sportif est passé sur France Info

2014 mai 6
by Clément

France-infoJeudi 1 mai 2014, j’ai été invité à France Info pour participer à  une table ronde sur la thématique suivante : Comment se ressourcer, recharger les batteries pendant les longs week end de mai ?

L’émission était animéé par Jules Lavie, journaliste à France Info. Il y avait aussi un autre invité : Stéphane Alix, journaliste et rédacteur en chef de la revue Inexploré.

France Info  : Comment se ressourcer, recharger les batteries pendant les longs week end de mai ?

Les bienfaits de l’activité physique

Dans cette table ronde, j’ai mis en avant le fait que le sport permet de libérer certaines tensions au niveau du corps mais aussi au niveau du mental. J’ai également parlé de l’endorphine, hormone de bonheur sécrétée lorsqu’on effectue un effort prolongé à allure modérée. Enfin, pour les personnes qui ont la flemme de faire du sport, j’ai mis l’accent sur le fait qu’il n’y a pas de petit effort et que le plus important est de s’y mettre car très rapidement on ressent les bienfaits, bénéfices de l’activité physique.

Faire de la méditation pour être plus réceptif à ce qui nous entoure

J’ai beaucoup aimé le témoignage de Stéphane Alix qui nous a parlé de son expérience quotidienne de la méditation.

Il faut des accidents de la vie pour arriver à s’arrêter. On vit dans une espèce d’autant enchaînement. Nos activités nourrissent nos activités de demain. Nos pensées du jour se nourrissent de nos fantasmes, de nos attentes du lendemain. Et on passe nos journées, nos mois, nos années, on passe notre vie entière à ne jamais être dans le moment présent et à être constament dans une course. C’est pas quelque chose qui est réservé à quelques traiders. C’est nous tous, dans nos vies quotidiennes, que l’on travaille dans un magasin, que l’on soit cadre, que l’on soit ouvrier . On est tous dans ce train train d’auto-entrainement qui fait que jamais on se pose, toujours on pense à hier, toujours on pense à demain…
(A propos de la méditation) Cela apporte le début d’une plus grande réceptivité des gens autour de soi, à soi même, à ce qui a envie de ressortir des intuitions, à une envie qu’on avait peut être tendance à réprimer avant et qui là émerge. On va s’écouter et on va se dire : là je vais penser à moi. Cela permet de se replacer au centre de sa vie, ne plus être simplement le jeu de ses émotions, de nos attentes ou des attentes de notre entourage.

Le yoga un processus évolutif

Je n’ai pas réussi à parler du yoga. Pourtant cette pratique me fait progresser au quotidien.
La définition du yoga c’est la cessation de l’agitation mental. Cela rejoind ce que disait Stéphane Alix. Notre mental est soit occupé à ressasser nos actions passées soit il se projète sur nos actions futures…et bien souvent même sur nos peurs, nos désirs futurs.
Et donc en travaillant sur le corps notamment à travers le yoga, on est dans le moment présent et cela participe à un retour à soi.

Contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent la méditation ce n’est pas s’arrêter de penser ou plutôt c’est l’ultime étape. Avant cela, lors d’une séance de yoga on fait des postures pour dénouer le corps, des techniques respiratoires pour permettre à l’énergie de circuler librement puis différentes techniques de méditation. Les premières étapes sont effectivement simplement de se poser, d’écouter son souffle. On peut aussi comme le fait Stéphane Alix visualiser un paysage. Bref, ce n’est qu’en toute fin de séance qu’on arrive à trouver un grand calme intérieur et être complément présent au monde qui nous entoure.
Et pour revenir à ce que je disais au début. On a rien sans rien. Il faut pratiquer pour progresser.

Le yoga est processus évolutif. Et plus on pratique en suivant des règles d’équilibre et plus on évolue positivement.

Comments are closed.