Votre coach sportif a coaché un puma pendant ses vacances en Amérique du sud

2012 septembre 12
by Clément

Ca y est ! C’est la rentrée. Après 7 semaines de vacances je suis de retour sur Paris et plein d’énergie pour attaquer une nouvelle saison sportive. Les 2 années précédentes, j’étais parti en Inde pour me former au hatha yoga. Cette année j’ai choisi une autre destination avec l’Amérique du sud avec pour objectif d’apprendre l’espagnol et bien sûr de découvrir de nouvelles cultures. Je crois que même si mon espagnol n’est pas parfait j’ai fait d’énormes progrès et vais dans les semaines à venir proposer mes services de coaching sportif dans la langue du Ché. Pour ce qui est du voyage, j’ai fait le Pérou, la Bolivie et la Colombie.

Le Pérou et le machu pichu

J’ai atterri à Lima où j’ai passé une journée et demi. Ensuite, je suis allé à Cusco. J’y suis resté 5 jours et ai eu le privilège de passer une journée au Machu Pichu.

La bolivie et son lac Titicaca

Après Cusco j’ai pris un bus pour Copacabana (en Bolivie) puis un bateau pour me rendre sur l’île du soleil (Isla del sol).

J’ai coaché un puma dans un parc naturel

Ensuite, je me suis dirigé vers le centre de la Bolivie à Villa Tunari, un petit village qui se trouve entre Cochabamba et Santa Cruz. Là bas j’ai eu la chance de m’occuper d’un puma qui s’appelle Sonko. Il a 7 ans et est arrivé dans ce parc quand il avait 7 mois lorsque sa maman a été tué. J’ai passé 15 jours avec lui.Tous les jours avec Yuval (un israelien qui s’occupait aussi de Sonko), on nettoyait sa cage le matin puis ensuite on partait pour 3 heures de marche dans la jungle. L’après midi c’était plus court puisqu’on ne faisait qu’1h30 de marche. Bref, on faisait bien 15 km par jour de marche pour 35 degré : un bon entraînement pour Sonko mais aussi pour nous. Pour des raisons de sécurité on était toujours 2. L’un le tenait en laisse et l’autre suivait derrière en cas de souci. Pour comprendre comment cela se passait je vous propose de jeter un coup d’oeil aux vidéos.

Le feeding à Sonko Plaza

Tous les jours aux alentours de 10h30, moi ou Yuval avait le plaisir de nourrir Sonko avec de l’herbe fraîchement coupée. C’était assez court (environ 5 min) mais c’était vraiment un moment magique.

Les sprints avec Sonko

Pour ne pas que Sonko s’empâte on devait le faire courir dans une zone réservée (running area). Bon ce n’est pas toujours évident de le motiver pour qu’il court longtemps mais je peux vous assurer que lorsqu’il s’y met vraiment il est tout simplement impossible de le suivre.

Les calins avec Sonko

En fin de journée, quand Sonko était un peu fatigué on avait le privilège de lui faire des petites papouilles. Je tiens à préciser que c’était à des endroits spécifiques où il avait l’habitude d’être caressé. C’était tout simplement du pur bonheur.

Le repas de Sonko

Tous les jours à 16h30, Sonko avait le droit à son petit kilo de viande.

Attention : Sonko peut griffer

Je n’ai jamais réussi à filmer ça en live mais Sonko m’a sauté 6 ou 7 fois dessus. A priori, ce n’était que pour jouer mais il a quand même réussi à me laisser un petit souvenir.


Je vous rassure. Ce tatouage naturel (comme ils aiment dire au parc) est depuis parti.

Si demain, vous souhaitez vivre le même type d’expérience voici l’adresse du site internet de l’association : http://www.intiwarayassi.org/

Après la Bolivie, la Colombie et ses plages paradisiaques

Après la Bolivie j’ai tracé vers la Colombie. Là bas j’ai visité Cali, Cartagène et les belles plages de la côte caraïbienne. Enfin, j’ai fini par Bogota.

2 Responses
  1. Patrick permalink
    septembre 19, 2012

    voila un compte rendu qui donne vraiment envie de découvrir le continent des mystérieuses cités d’or.
    sinon, un puma ça miaule? ça aboie? ça marmonne? ;-))

  2. Clément permalink*
    septembre 27, 2012

    Un puma ca marmonne =)

Comments are closed.