Le père Noël se met à la course à pied et perd 3 kilos grâce à son coach sportif (J-17)

2010 décembre 6
by Clément

Résumé de la semaine dernière : le Père Noël a commencé les séances de coaching sportif lundi dernier par un bilan forme. Son bilan n’était pas très glorieux. Le père noël a à peine réussi à faire 3 pompes, 2 abdos. Il était essoufflé au bout de 3 flexions et en plus de cela il était super raide. Ce n’est pas tout. Le père Noël a quelques kilos en trop qu’il doit absolument perdre pour pouvoir glisser dans les cheminées et livrer les cadeaux à tous les enfants du monde entier. L’enjeu est tout simplement énorme !!! Si le père Noël n’est pas prêt pour le 24 décembre cela sera tout simplement la fin de la magie de Noël. Je ne dis pas que cela va être facile mais je suis sûr qu’avec le programme que je lui ai concocté et grâce à ses qualités de combatant, le père Noël peut être prêt pour le marathon de Noël. Dès mardi, nous avons donc attaqué par une séance de renforcement musculaire. L’ayant retrouvé le lendemain tout courbaturé j’ai remplacé la séance de renforcement musculaire par un massage intégral ce qui a permis de drainer les muscles et d’évacuer les courbatures. Jeudi il était de nouveau apte à la pratique sportive ce qui lui a permis de faire une bonne séance de renforcement musculaire.

Se mettre à la course à pied

Comme souligné la semaine dernière, le renforcement musculaire est une bonne activité pour tonifier son corps et affiner sa silhouette. En revanche, ce n’est pas l’activité qui permet le plus de brûler les mauvaises graisses. Or, je vous rappelle que le père Noël a du poids à perdre et que Noël arrive à grand pas. Voilà pourquoi, j’ai décidé d’attaquer dès vendredi la course à pied avec le père Noël. Je l’ai donc accompagné aux Buttes Chaumonts et lui ai fixé comme objectif de courir 20 minutes sans s’arrêter.  Malgré toute sa bonne volonté, le père Noël a dû s’arrêter au bout de 5 minutes à cause d’une vilaine pointe de côté. Je l’ai donc invité à ne pas s’arrêter complètement et conseillé de marcher.  Quelques minutes plus tard il avait retrouvé son souffle et nous étions reparti en course à pied. Cela n’a malheureusement pas duré longtemps. Nous nous sommes du coup de nouveau mis à marcher. Nous avons ainsi alterner marche et course à pied pendant 20 bonnes minutes. Pour faciliter la récupération, tout en nous hydratant nous avons fait une bonne séance d’étirements. Comme en course à pied on fait principalement travailler les jambes, j’ai mis l’accent sur les étirements des membres inférieurs  notamment les ischio jambiers.

Course à pied : intérêts et bienfaits

Pendant les étirements, le père Noël qui reprenait petit à petit son souffle m’a demandé à quoi servait la course à pied. « Je ne comprends pas Clément. Pour moi c’est une séance de torture. Je transpire beaucoup.J’ai mal aux jambes. Je crois que je vais mourir à chaque foulée. Non mais mon petit Clément dites moi à quoi sert la course à pied. »

- Clément : La course à pied présente plusieurs intérêts père Noël. Elle :

  • permet de maigrir : Le jogging permet de bruler 500 à 700 kcal par heure de course, ce qui en fait une des activités les plus rapides à consommer des graisses.
  • est bon pour le coeur : La pratique de la course à pied stimule le cœur. Le cœur est un muscle, et tout ce qui fait circuler le sang plus vite améliore l’oxygénation musculaire. La course à pied fait également baisser la tension artérielle et favorise l’augmentation du bon cholestérol. Enfin, elle améliore la fluidité du sang, d’où un effet préventif sur la formation de caillots. Tous ces effets conjugués représenteraient une diminution de plus de 50 % du risque d’infarctus
  • renforce notre musculature : la course à pied fait travailler les membres inférieurs (cuisses, mollets, fessiers) mais aussi le dos, les abdominaux, les bras, les épaules.
  • permet d’être bien dans sa tête : Courir permet de se changer les idées, de s’aérer la tête, de décrocher de la vie stressante. Quand on fait un footing d’au moins 15 à 30 minutes, notre cerveau sécrète des hormones du bonheur que sont les endorphines. Ces dernières vont entraîner des moments d’euphorie, de bien être, de puissance, de grâce, de légèreté.

Le père Noël : Cela a l’air formidable mon petit Clément mais pourquoi je me sens si fatigué.

Clément : C’est tout simplement parce que ce n’est que le début.Mais ne vous inquiétez pas le corps réagit progressivement à l’effort. Vous allez très vite progresser. Dès que vous arriverez à franchir le seuil, à courir 30 minutes sans vous arrêter tout sera plus facile. Vous vous sentirez léger et allez courir comme souffle le vent.

Samedi = séance de renforcement musculaire

Pour varier les plaisirs et surtout que le père Noël récupère de sa 1ere séance de course à pied, samedi nous avons fait une séance de renforcement musculaire. Autant les premières séances de renforcement musculaire était axées autour d’un travail global autant cette fois j’ai décidé d’attaquer un travail sur le haut du corps. Pourquoi? Parce que le père Noël a retrouvé de la tonicité au niveau de la sangle abdominale et enfin parce que j’ai reçu un coup de téléphone de la mère Noël. Elle aimerait que  le père noël prennent des pecs. On pourrait faire de la muscu me direz vous. C’est vrai mais dans un premier temps je préfère y aller progressivement et jouer la carte de la prudence. Aux exercices habituels de renforcement musculaire, j’ai donc ajouté des exercices comme les pompes qui font travailler le buste et les bras. Si le père Noël est encore à la peine en course à pied, on ne peut en dire de même en renforcement musculaire où il est en progrès constant. Il dit lui même qu’il se sent plus tonique dans la vie de tous les jours.

Footing du dimanche

Dimanche, nous avons repris la course à pied. Cette fois-ci, le père Noël était un peu plus à l’aise puisqu’il a marché que 2 fois 2 minutes en 20 minutes de footing. Cette séance s’est comme à son habitude terminée par une longue séance d’étirements où le père Noël  s’est hydraté pour récupérer plus facilement.

Aujourd’hui lundi = courir 20 minutes sans s’arrêter

Aujourd’hui, nous avons remis cela. Nous sommes retournés aux Buttes Chaumonts. Je sentais que le père Noël était bien mais je ne pensais pas qu’il était capable de le faire. Et oui, aujourd’hui lundi 6 décembre il a réussi à atteindre le 1er objectif que je lui ai fixé en courant 20 minutes sans s’arrêter.

Bilan à 17 jours de Noël

Cela fait maintenant un peu plus d’une semaine que je suis quotidiennement le père Noël. Parfois, je me dis que je lui demande trop et qu’il va se blesser si je ne lui accorde pas un jour de repos de temps en temps. A la fois, je me dis que Noël c’est dans 17 jours, que le temps presse et qu’en variant les activités on peut travailler différemment et reposer d’une certaine manière le corps. Voilà, pourquoi demain mardi je vais l’initier au hatha yoga. En tout cas, je dois dire que je suis impressionné par le père Noël. Il part certes de très bas mais il progresse à vitesse grand V. Il est passé sur la balance tout à l’heure. Le verdict est tombé. Le père Noël a perdu 3 kilos. Il a encore pas mal de kilos à perdre pour pouvoir glisser dans les cheminées mais c’est un très bon début. Je dirai même qu’à son âge, ses performances sont tout simplement remarquables. Il possède des ressources insoupçonnées. Il a la motivation d’un sportif de haut niveau et son corps réagit positivement à l’effort. En plus de cela, c’est vraiment quelqu’un de profondément humain. Il a tout le temps le sourire et est toujours de bonne humeur. C’est que du bonheur de travailler avec lui !!! Demain je vais initier le père Noël au Hatha yoga. Je vous donne rendez vous en fin de semaine pour faire le point sur son état de forme. En attendant, n’hésitez pas à lui envoyer vos messages d’encouragement en laissant un commentaire en bas de page ou en allant sur la page Fan de Mon Coach Lagom sur Face Book.

6 Responses leave one →
  1. décembre 7, 2010

    bravo coach! Le Père Noël devient très affûté. Il va pouvoir semer facilement les enfants qui le poursuivront, n’ayant pas reçu le cadeau espéré…

  2. loic permalink
    décembre 7, 2010

    Après son coaching, le Père Noël n’aura plus besoin des rennes. C’est tout seul qu’il va tirer son traineau… Et il prendra même les côtes, pour faire du fractionné…

  3. Clément permalink*
    décembre 9, 2010

    Merci pour vos encouragements et surtout pour la confiance que vous placez en moi. Même s’il progresse très vite, le père Noël est encore loin d’être affûté. Il a seulement perdu 3 kilos ce qui est loin d’être suffisant pour passer dans toutes les cheminées. Il reste un 15aine de jour pour y remédier. Je vais tout donner car je veux pouvoir regarder un enfant dans les yeux le jour de Noël =)

Trackbacks and Pingbacks

  1. Votre coach sportif initie le père noël au hatha yoga (J-14) | Mon Coach Lagom
  2. Le père Noël fait de la musculation avec son coach sportif (j-6) | Mon Coach Lagom
  3. Le père Noël a perdu 12 kilos et recommande clément, son coach sportif (J+3) | Mon Coach Lagom

Leave a Reply

Note: You can use basic XHTML in your comments. Your email address will never be published.

Subscribe to this comment feed via RSS